Rives En Seine Juillet 2016 Eglise Notre Dame De Caudebec En Caux Architecture Bord De Seine Jf Drone N CauxRives En Seine Juillet 2016 Eglise Notre Dame De Caudebec En Caux Architecture Bord De Seine Jf Drone N Caux
©Rives En Seine Juillet 2016 Eglise Notre Dame De Caudebec En Caux Architecture Bord De Seine Jf Drone N Caux

Histoire en Seine Au Cœur de la Vallée Normande

La Seine : Muse et Mémoire

La Seine est indissociable de Paris, elle l’est tout autant de notre petit coin de Normandie. De Rouen jusqu’au Havre en passant par Caudebec-en-Caux, la Seine va et vient au rythme des marées. Elle semble respirer, se tordre de plaisir à chacune de ses boucles. Elle rit aux éclats en passant sous ses ponts. Elle nous gratifie d’une douce caresse en accompagnant d’une rive à l’autre, les bacs et leurs passagers.

La Seine est douce, câline, elle sait se faire aimer. Pourtant, elle sait aussi se mettre en colère, ou plutôt elle savait, au temps des mascarets. Laissez la Seine vous raconter son histoire. Laissez-la murmurer à votre oreille ce que fût son passé, ce qu’est son présent et ce que l’on peut espérer de son avenir. Venez lui rendre visite au MuséoSeine de Caudebec-en-Caux.

Mais la Seine est aussi une muse. Celle des peintres venus capter ses reflets changeants aux premiers temps d’un impressionnisme encore timide, sous le pinceau d’Eugène Boudin. Mais la Seine peut aussi être source de chagrin. Celui de Léopoldine, la fille de Victor Hugo, morte noyée par une belle journée de septembre 1843.  Elle résidait juste là, à deux pas, dans le petit village de Villequier. Juste là où vous attend aujourd’hui le Musée Victor Hugo.

La Seine a façonné ce territoire et le façonne encore. Elle est l’actrice principale du grand livre de l’histoire normande. Les Normands justement qui ont remonté ses eaux jusqu’au plus profond de ses tourments. Les Romains avant eux faisant de Juliobona, future Lillebonne, la capitale des Calettes (d’où le noms de « pays de Caux »), en l’an 1494 enfin, avec ce joyau de la toute jeune Renaissance qui surplombe l’un de ses méandres du haut d’Ételan.

   La Seine est vivante, active, sage le plus souvent, déraisonnable parfois… Mais toujours fascinante.

L'histoire en Seine

Fermer